Négocier : la méthode syndicale utile de l’UNSA

L’UNSA est pour un syndicalisme de résultats

Les syndicats ont parfois des approches différentes des réalités économiques et surtout des solutions à apporter.

L’UNSA déplore que les syndicats sachent seulement s’unir pour s’opposer mais rarement se rassembler pour promouvoir et trouver ensemble des solutions.

L’UNSA revendique un syndicalisme d’actions et de propositions. A l’UNSA, nous sommes favorables à la négociation pour que les partenaires sociaux prennent position et s’engagent. Certes, le rôle du syndicat devient alors plus compliqué mais chacun sait combien il est plus facile de s’opposer, de dénoncer que de proposer, afin d’être un acteur positif et responsable pour les salarié-e-s.

L’UNSA, depuis sa création, défend un syndicalisme qui se veut combatif mais surtout efficace pour régler les problèmes. Les salarié-e-s se détournent du syndicalisme d’opposition systématique et qui ne propose rien.

Pour l’emploi,  l’UNSA agit, négocie et prend position.

L’UNSA promeut un syndicalisme en adéquation avec le monde dans lequel nous vivons. Des adaptations sont nécessaires, dire cela c’est sauver les systèmes solidaires, c’est sauver des emplois, c’est être efficace pour les salarié-e-s. La théorie du «tout ou rien» mène droit dans le mur et fait le jeu des politiques les plus libérales et injustes.