[UNSA] 2020 : + 6 jours pour les agents des lycées et – 6 jours pour les agents des sièges

L’administration a publié dans l’Intranet une note de service (Foire aux questions sur la création d’un compte « Covid » pour les agents du siège dans Tempora) pour expliquer que le 8 juin, elle prélèverait 6 jours de congés aux agents des sièges. Dans le même temps, il est confirmé que les agents des lycées bénéficieront de 6 jours de congés supplémentaires.

L’UNSA profite donc cette actualité pour rappeler sa position syndicale sur ce dossier des 6 jours de la Présidente.

Pour bien comprendre, voilà la situation :

les agents des sièges (qui sont passés à 99% du travail en présentiel au télétravail = continuité professionnelle) vont perdre 6 jours de congés en 2020 et les agents des lycées vont gagner 6 jours de congés.

Mais pourquoi sanctionner les agents des sièges ? Pourquoi les agents des sièges ne peuvent-ils pas eux aussi bénéficier d’un droit à jours de congés supplémentaires ? Pourquoi pénaliser les agents des sièges alors qu’ils sont majoritairement restés en activité professionnelle par le télétravail ? C’est quand même incroyable cette histoire !

On peut tourner cette décision dans tous les sens, dire que les jours réquisitionnés seront utilisables en 2021, qu’ils ne sont que « gelés » en 2020 pour les agents des sièges… au final c’est bien 6 jours de congés en moins en 2020 pour les agents des sièges et 6 jours de congés en plus pour les agents des lycées.

Incompréhensible et injuste = dénoncé par l’UNSA.

Article à classer dans la rubrique « coup de G. du jour ».