[UNSA] rdv salarial national : une déception

Présidé par la ministre Amélie de Montchalin, le rendez-vous salarial de la fonction publique, organisé ce 24 juillet, a été une déception pour l’UNSA.

Ce 1er rendez-vous salarial présidé par la nouvelle Ministre de la transformation et de la Fonction publiques, ne porte pas son nom car aucune mesure de revalorisation des traitements des agents publics n’a été proposée par le gouvernement.

L’UNSA a néamoins obtenu gain de cause sur les revendications suivantes :

  • Reconduction de la garantie du pouvoir d’achat (GIPA) jusqu’à la fin du quinquennat,
  • Pérennisation de la compensation de la hausse voulue par le président de la République de la contribution sociale généralisée (CSG). Après trois années de bataille pour que les agents publics ne perdent pas de pouvoir d’achat dans la concrétisation de cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron, l’UNSA est satisfaite d’avoir enfin été entendue.

Le support de la DGAFP ici :