[UNSA] FAQ Agents des lycées. Dois-je retourner au travail lundi 23 mars ?

Pour être clair. Vous avez reçu deux informations des médias, du Conseil régional sur votre email professionnel, directement par votre hiérarchie, également par votre syndicat :

  1. Information n°1 : vous devez rester chez-vous jusqu’à nouvel ordre
  2. Information n°2 : vous devez préciser à l’aide d’un formulaire d’empêchement à retourner à votre employeur si vous êtes concerné par l’une des situations suivantes :
  • Garde de mon/mes enfant.s (jusqu’à 16 ans ou sans limite d’âge pour enfant handicapé)
  • En qualité de personne vulnérable (notamment cardiopathie, pathologie pulmonaire,pathologie inflammatoire, cancer), de femme enceinte ou de travailleur.euse handicapé.e
  • J’ai les symptômes du Covid-19 ou je suis ou j’ai été dans les 15 derniers jours, en contact direct avec un malade déclaré (famille proche)
  • Mon/ma conjoint.e est requis.e pour travailler au titre des missions de santé

Donc, si vous n’avez pas retourné votre formulaire d’empêchement la semaine dernière à votre hiérarchie, vous pouvez effectivement être rappelé par votre établissement d’enseignement qui cherche à constituer une équipe minimale 2/3 personnes chargés du minimum essentiel pour éviter de laisser la seule charge du lycée aux agents logés #ServicePublic.

Si le Proviseur vous contact (lui, le gestionnaire ou votre agent chef) et vous ordonne de revenir au travail car vous êtes mobilisable professionnellement (vous n’avez pas retourné le formulaire d’empêchement), il devra vous protéger (masques, gels…) et vous fournir les papiers de circulation nécessaire (attestation). Vous pouvez éventuellement utiliser votre droit de retrait mais dans ce cas vous ne serez pas payé et l’appréciation de la situation sera laissée au juge administratif (soit droit de retrait validé et dans se cas votre journée de retrait ne sera effectivement pas payée soit votre absence sera considérée comme un abandon de poste en situation de crise sanitaire).

Si vous n’avez pas été rappelé par votre établissement et si vous n’avez pas reçu l’attestation professionnelle vous permettant de vous déplacer, vous ne devez pas vous rendre au travail.