FAQ ➡ Quelles mesures doit-on appliquer pour les agents partageant leur domicile avec une personne vulnérable ?

Pour les agents publics partageant leur domicile avec une personne présentant l’une des pathologies mentionnées à l’article 2 du décret n°2020-1098 du 29 août 2020 pris pour l’application de l’article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020, ou présentant l’un des facteurs de vulnérabilité rappelés dans l’avis du Haut Conseil de santé publique du 19 juin 2020, le télétravail est la solution à privilégier lorsque les missions exercées s’y prêtent.

En cas de travail par nature présentiel ou de reprise du travail présentielle décidée par votre supérieur hiérarchique au regard des besoins du service, il doit mettre en œuvre les conditions d’emploi aménagées telles que définies dans la circulaire du 1er septembre 2020 :

  • la mise à disposition de masques chirurgicaux à l’agent, qui devra le porter sur les lieux de travail (durée maximale de port d’un masque: 4 heures) ;
  • une vigilance particulière de cet agent quant à l’hygiène régulière des mains ;
  • l’aménagement de son poste de travail (bureau dédié ou limitation du risque avec, par exemple, un écran de protection, limitation du contact avec le public ou, à défaut, écran de protection, distanciation physique assurée, renouvellement d’air adapté, etc.).

Vous pouvez contacter l’UNSA pour vous aider à formaliser cette demande auprès des RH #syndicatUtile Adhérer à l’UNSA / Email de l’UNSA / Téléphone de l’UNSA