Télétravail modification au 1er juillet 2020

Extrait de la délibération prise par la Région (25/26 juin 2020)

La période de confinement, débutée le 17 mars 2020, et le recours massif au télétravail pour les services administratifs ont nécessité d’adapter en urgence l’organisation et d’apprendre à fonctionner différemment.

Il apparait important de s’interroger sur les enseignements, adaptations, innovations et réussites pendant cette période, d’enregistrer et d’analyser ce que le confinement a changé (en positif et en négatif) dans les pratiques managériales et dans le fonctionnement des équipes et de l’administration.
En effet, cette situation, propice à un apprentissage collectif, constitue une opportunité d’évolution des pratiques professionnelles. L’administration régionale souhaite capitaliser sur cette expérience et revoir son approche de cette forme d’activité, en envisageant une adaptation substantielle du règlement du temps de travail.
Ainsi, la collectivité territoriale a engagé une démarche de capitalisation de l’expérience du télétravail en période de crise afin de mesurer la maturité de l’organisation sur le télétravail et identifier les points d’amélioration qui permettent d’envisager un recours accru au télétravail et une amélioration du travail à distance et de proposer une évolution du règlement du télétravail et un plan d’actions pour conduire les changements dans l’organisation du travail. Les enjeux de ce projet sont de renforcer le bien-être au travail tout en préservant la performance professionnelle, individuelle et collective, et de diminuer l’empreinte écologique de l’administration régionale.

Dans l’attente de l’aboutissement de ce projet qui conduira à proposer des modifications substantielles dans l’organisation du travail et dans la mise en œuvre du télétravail, il est proposé qu’à l’issue de l’état d’urgence sanitaire prévue le 10 juillet prochain, le protocole télétravail de la collectivité territoriale soit amendé pour permettre le télétravail le mercredi.

L’article 4 du règlement du télétravail (chapitre 2) serait modifié comme suit : Suppression de la phrase suivante : Du fait du nombre d’agents à temps partiel absents le mercredi et pour assurer la continuité du service dans les locaux administratifs, le dispositif de télétravail n’est pas autorisé le mercredi.