[UNSA] Si si !

On me signale qu’un article de l’UNSA sur l’évolution de la rémunération des agents contractuels (en CDI ou CDD 3 ans) pourrait prêter à confusion.

Et bien… si si !

Désolé d’avoir une lecture plus revendicative des textes que celle de l’administration (encore heureux !).

Les mots ont un sens.

Le décret sur la rémunération des contractuels (en CDI ou CDD de 3 ans) actuellement en vigueur, à la différence de sa rédaction antérieure, à remplacé le mot réexamen par réévaluation.

Le décret prévoit ainsi une évolution de la rémunération et non plus un simple réexamen sans obligation d’augmenter la rémunération. Ainsi, l’agent en CDI ou CDD peut bien prétendre à une augmentation de sa rémunération au moment de son entretien de réévaluation (bien le préparer) et pourra contester devant la justice le fait que la Région n’ait pas procédé à une évolution de sa rémunération en se fondant sur les résultats des entretiens professionnels ou de l’évolution de ses fonctions. Très facilement sur les internets, on retrouve la même analyse que l’UNSA dans diverses publications (des centres de gestion par exemple).

L’UNSA n’oublie pas que le service public s’exerce par des fonctionnaires et par des contractuels qui peuvent aussi avoir besoin d’arguments pour défendre leurs situations !

Des gros bisous aux collègues des autres syndicats qui s’informent sur le blog de l’UNSA.