#Covid-19 Restez au courant ! Téléchargez l'application mobile UNSA : IOS ANDROID

[UNSA] Retour sur le CHSCT extraordinaire organisé ce lundi 9 mars #Coronavirus #Lafayette

Premier point à l’ordre du jour : coronavirus

La Présidente de séance (l’élue Myriam Chiappa-Kiger) explique que nous sommes actuellement au stade 2 qui est le stade permettant de ralentir la propagation du virus. 

Pour mémoire : 

  • Stade 1 : freiner l’introduction du virus 
  • Stade 2 : endiguer la propagation du virus
  • Stade 3 : le stade épidémique

Mesures du stade 2 au Conseil régional :

Le DGA explique qu’il a passé commande en urgence de 150 Litres de gel hydroalcoolique (répartis en 1500 flacons de 100 ml (déjà arrivés et stockés au Conseil régional). Ces gels sont à la disposition des agents d’accueil et de ceux qui se déplacent. Il est demandé aux agents de ne pas jeter les flacons car l’administration pourra les remplir de nouveau avec : de 275 Litres de gel hydroalcoolique supplémentaires en attente de livraison (150 flacons 1 L et  150 flacons de 500 ml).

Il a été commandé également 400 masques dont des masques FFP2 (mais incertitudes sur les quantités et sur la date de livraison et sans doute impactés par la réquisition de l’Etat pour fournir en priorité les hôpitaux), 

Le DGA explique qu’il faut privilégier le savon quand on a accès à un point d’eau. En déplacement, le gel hydroalcoolique sera utilisé et mis à disposition des agents (et aussi pour les agents d’accueil).

Dans les établissements d’enseignement, il est rappelé que c’est bien au chef d’établissement de s’assurer de la présence de savon en quantité suffisante.

Question des déplacements des agents

Il n’y a pas de restriction de déplacement au stade 2 donc les réunions sont maintenues y compris avec des partenaires extérieurs.

Situation des agents malades, qui gardent des malades ou sont mis en 40aine

  • Si, un agent estime être contaminé, il reste chez lui et doit prévenir la DRH qui lui donnera les informations et suivra les préconisations de l’ARS (à savoir s’assurer de la santé les collègues en contact avec l’agent malade, mettre en place un dispositif de sécurisation). 
  • Si, un agent est malade, c’est l’ARS qui fournira un arrêt maladie (pour le moment avec un jour de carence mais cette situation est en cours d’évolution au niveau national).
  • Si, un agent est chez lui car son établissement ou son service est fermé. Il n’y aura pas d’impact sur sa rémunération qui sera maintenue par la collectivité.

Cas des bâtiments BBC de la Région (exemple : Tour Elithis, 12 trémouille, Lafayette)

Dans les bâtiments BBC pas de difficultés avec le Coronavirus. A la demande de l’UNSA de DGA confirme que les filtres dans les bâtiments BBC seront effectivement remplacés plus régulièrement.

Cas du ménage dans les locaux des sièges

Le DGA confirme la demande de l’UNSA de voir renforcer les mesures de nettoyage. Une prise de contact est cours avec les entreprises de nettoyage pour ajouter des prestations aux marchés.

Mesures du stade 3 au Conseil régional :

La région Bourgogne-Franche-Comté est encore au stade 2. C’est le Préfet avec les autorités sanitaires qui décident du passage au stade 3 et défini le périmètre du stade 3.

Le stade 3 impacte les déplacements et les fermetures d’établissement (décision lycée par lycée).

Assouplissement du télétravail au stade 3 : La Région a commandé 20 portables supplémentaires pour le télétravail (attention, l’un des composants vient de Chine et est indisponible pour le moment…). La piste du travail en poste virtuel sur les ordinateurs personnels des agents sera potentiellement mis en oeuvre au stade 3. La Région est limité techniquement sur le nombre des télétravailleurs qu’elle peut autoriser, il lui faut encore 4 semaines pour augmenter ses capacités.

Si on devait passer dans la phase 3, les mesures à prendre son en cours de définition. Mais dès à présent, la direction générale a constitué des équipes « cloisonnées » pour les missions essentielles.

Exemple décrit par le DGA sur le service paie du Conseil régional. Mise en place de 3 équipes distinctes. Une équipe au travail et les 2 autres en télétravail. Si la 1ère équipe tombe malade, elle est mise en 40aine et la seconde équipe doit revenir. Si la seconde équipe tombe malade, on fait revenir la 3ème équipe.

* * *


Deuxième à l’ordre du jour, les problèmes de sécurité des agents au bâtiment Lafayette de Besançon (au coeur d’un quartier très sensible à Besançon)

Voir article de Presse A Besançon, le quartier Planoise vit au rythme des règlements de comptes

Compte-tenu des fusillades qui se déroulent souvent le soir, il pourrait être proposé que les agents puissent garder les véhicules professionnels le soir à domicile. Cette mesure ne recueille pas totalement consensus. Voir directement avec les agents sur place.

Proposition de fermeture des locaux à 17h. Cette mesure ne semble pas faire consensus non plus. Si les matinées sont plutôt calmes (car les fauteurs de troubles se reposent le matin ? #grassematinée), à partir de 14h, les rassemblements commencent avec les trafics en tous genres et les règlements de compte entre les quartiers “Cassin” et “îles de France”.

Pour l’UNSA, en l’absence de sécurisation du quartier, la solution passera inévitablement par le départ des fonctionnaires de la Région vers un autre site. On ne pas attendre qu’un agent soit agressé indirectement par un délinquant ou que le bâtiment de la Région soit incendié (comme l’Intermarché…) pour réagir. Temporairement, il pourrait être proposé d’assouplir le télétravail pour les agents de Lafayette (mais, de nouveau comme pour le dossier Coronavirus la Région est confrontée à des problèmes de disponibilités d’ordinateurs et de capacités techniques). L’administration ne semble plus opposé à un déménagement transitoire des agents avant d’intégrer les locaux de la cité Viotte en septembre 2021 mais il faut trouver 70 postes de travail sur Besançon (à vos idées).

A la demande du CHSCT, une réunion spécifique avec le DGA sera organisée sur place très prochainement avec les agents du site de Lafayette.