[UNSA] 3 minutes sur le plan santé présenté par le Président de la République #essentiel #CommuniquéDePresseDeL’UNSA

 

3 minutes sur le plan santé présenté par le Président de la République #essentiel #CommuniquéDePresseDeL’UNSA

  • Le plan reprend en partie les préconisations du Haut Conseil AAM* que l’UNSA avait soutenues.
  • La majeure partie des effets du plan santé ne pourront réellement s’apprécier que d’ici une dizaine d’années.

 

  • Que propose ce plan ? 
    • La coopération entre la médecine libérale et hospitalière,
    • la création de communautés de praticiens sur l’ensemble du territoire,
    • la modernisation des hôpitaux de proximité pour répondre aux premières urgences non vitales,
    • le recentrage des grands hôpitaux proposant des plateaux techniques de pointe (attention : il faudra s’assurer que ces structures puissent, à terme, garantir des soins 24h/24H et 7j/7j).

 

  • Et l’UNSA, elle en pense quoi ?
  1. La reconnaissance et la revalorisation des compétences notamment pour les infirmières et les aides-soignants sont prioritaires.
  2. La réduction du financement par la rémunération à l’acte (T2A) doit permettre de répondre aux préoccupations d’une meilleure prise en charge des maladies chroniques et ainsi éviter des interventions qui pourraient parfois apparaître comme inutiles.
  3. La réforme des études de santé proposée dans le plan est un premier niveau de réponse intéressant.
  4. L’utilisation des outils numériques (ex. : dossier médical partagé (DMP) ) doit être déployé très rapidement.
  5. Tout en prenant acte de l’augmentation d’environ 400 millions d’euros de l’ONDAM** en 2019 pour financer le plan santé, l’UNSA s’interroge sur la suffisance des moyens engagés pour mener à bien une telle réforme.

 

 

*Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM)

** Objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam)