| | |

Aux élus du Conseil régional ➡️ Message de l’intersyndicale UNSA FO CGT

Nous, représentants de l’intersyndicale UNSA, FO et CGT, constituons la voix de deux tiers des agents du Conseil régional. 

Nous vous écrivons pour exprimer notre ferme opposition au projet de réduction des ressources allouées aux lycées de notre région.

Depuis 2 mois, nous avons clairement communiqué nos demandes :

  • retrait immédiat du projet de réduction des ressources pour les lycées.
  • rencontre entre l’intersyndicale et les représentants de la Présidente.
  • engagement dans une réflexion approfondie sur les moyens nécessaires au service public régional de l’éducation.

Malheureusement, nos revendications semblent avoir été ignorées. Nous n’avons reçu aucune réponse des représentants de la Présidente. 

Pire encore, les représentants de la Présidente persistent dans leur démarche de discussions sociales en bilatéral, se concentrant exclusivement sur la CFDT. Ils se retrouvent ainsi en instance avec une unique organisation syndicale, qui plus est, est affaiblie, par la perte de sa première place lors des dernières élections. 

Cette situation ne semble pas les inquiéter outre mesure. Ils poursuivent leurs échanges, privilégiant les apparences à la représentativité du dialogue social engagé.

Nous vous interrogeons donc sur ce modèle de gouvernance, où les décisions semblent être prises en instaurant un dialogue social de façade, impliquant uniquement ceux qui sont déjà en accord avec les décideurs, et ce, au mépris de l’opposition majoritaire qui se manifeste depuis deux mois.

Nous croyions qu’une rencontre entre les élus et l’intersyndicale aurait été une chance précieuse de progresser ensemble et d’envisager le retrait de ce projet dès le 1er janvier 2024. Cela aurait aussi permis d’élaborer une solution équilibrée, respectueuse des besoins des agents et des services concernés. 

Cependant, aucune proposition n’a été faite, aucune réunion n’a été organisée, et nos courriers sont restés sans réponse.

Cette absence de dialogue est perçue comme un manque de considération envers les syndicats et un mépris pour les agents.

Nous refusons de nous limiter à des discussions où les débats semblent se concentrer sur des détails mineurs plutôt que sur les enjeux majeurs. Nous sommes fatigués des discours paternalistes et déconnectés de la réalité quotidienne des agents.

Nous rejetons l’idée d’un personnel sur-doté dans les lycées et percevons les restrictions proposées comme une pression supplémentaire sur des agents déjà en difficulté. Le message implicite semble être que les agents sont trop nombreux et trop coûteux, sans considération pour leur bien-être et leur santé.

L’intersyndicale maintient sa lutte contre la réduction des ressources allouées aux lycées et réitère ses demandes :

  • retrait immédiat du projet de réduction des ressources pour les lycées.
  • rencontre entre l’intersyndicale et les représentants de la Présidente.
  • engagement dans une réflexion approfondie sur les moyens nécessaires au service public régional de l’éducation.

Nous comptons sur votre écoute et votre action.

L’Intersyndicale UNSA, FO, CGT.

A lire également