😱 Congrès national de l’#UNSA à Dijon : on ne vous a pas tout montré… 🤫 🤐

😱 Congrès national de l’#UNSA à Dijon : on ne vous a pas tout montré… 🤫 🤐

Dans cette vidéo… Le mieux c’est de regarder la vidéo !

Et après, vous pouvez lire ce résumé !

⬇️ ⬇️ ⬇️

Le 8ème congrès national de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA) s’est conclu jeudi soir au Palais des congrès de Dijon, marquant un moment démocratique essentiel pour notre organisation syndicale.

Pendant trois jours – du mardi 6 au jeudi 8 juin – environ 1200 délégués, auditeurs et partenaires, ont échangé, débattu et participé à des ateliers-échanges et des forums, discutant des orientations et des priorités pour les quatre prochaines années.

Le congrès a été alimenté par des interventions au top, portant sur le bilan de l’UNSA et proposant des idées nouvelles pour 1️⃣ l’avenir de notre organisation, pour 2️⃣ le soutien aux travailleurs et pour 3️⃣ le renforcement de la démocratie sociale.

Cet événement a également – évidemment ! – été aussi un moment de convivialité et de fraternité syndicale, offrant des retrouvailles chaleureuses et de belles rencontres entre les participants. Le congrès a également été l’occasion pour l’UNSA de manifester contre la réforme des retraites dans les rues de Dijon le mardi 6 juin, montrant ainsi son engagement en faveur des droits des travailleurs.

(une véritable vague bleue à Dijon ! #historique)

🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊🌊

Un aspect particulièrement notable de ce congrès a été l’engagement de l’UNSA en faveur du don de sang (ça faisait partie des demandes de l’UNSA BFC). Pour la première fois, le congrès a accueilli l’Établissement français du sang et a organisé une collecte de sang le mercredi 7 juin. Cette initiative rare a permis de sensibiliser les participants à l’importance du don de sang pour répondre aux besoins des patients en France (et de reconstituer des stocks).

Le secrétaire général de l’UNSA Laurent Escure, dont l’équipe* a été reconduite à quasi 100% lors du congrès (Big Kiss ❤️ ❤️ ❤️ à Jean-Marie Truffat et Emilie Trigo), a exprimé sa satisfaction quant à la progression de l’organisation dans le secteur privé.

Autre information à retenir, l’UNSA a enregistré 18 000 adhérents supplémentaires dans le secteur privé depuis 2019, avec une dynamique particulièrement marquée dans le transport, l’industrie, les banques, les commerces et services, ainsi que chez les assistantes maternelles.

On arrive aux 200 000 adhérents !

👉 Ce qui fait de l’UNSA la 4ème force syndicale en France !

💪 Après des heures et des heures de boulot sur les amendements et la recherche d’une nécessaire synthèse, notre résolution générale a été votée avec un soutien de plus de 98%, ce qui en fait la feuille de route collective pour les quatre prochaines années.

A retenir :

➡️ Dans le domaine de l’économie, l’UNSA s’engage à défendre une approche équilibrée qui concilie les enjeux de compétitivité et de préservation de l’emploi. Nous soutenons les politiques favorables à l’investissement, à l’innovation et à la transition écologique, tout en veillant à ce que les travailleurs ne soient pas les premières victimes des mutations économiques.

➡️ L’écologie est également une préoccupation centrale pour l’UNSA. Nous sommes convaincus de l’urgence de la transition écologique et nous nous engageons à promouvoir des politiques qui concilient développement durable, création d’emplois et protection de l’environnement. L’UNSA militera fortement et se fera entendre pour la formation et l’adaptation des salariés aux métiers de demain, en lien avec les enjeux de la transition énergétique et écologique.

➡️ Sur le plan européen, l’UNSA continuera à renforcer ses partenariats et sa coopération avec les syndicats européens et les institutions de l’Union européenne. Nous sommes résolus à défendre les intérêts des travailleurs français au sein de l’Union européenne, en favorisant notamment la convergence sociale et la protection des droits sociaux.

➡️ Enfin, la question du renouveau syndical occupera aussi une place importante dans l’agenda de l’UNSA. Notre organisation travaillera à moderniser ses pratiques et à renforcer son attractivité auprès des nouvelles générations de salariés et d’agent du service public. Nous devons aussi mieux représenter les diverses réalités professionnelles et à promouvoir la diversité et l’égalité des chances au sein de ses instances.

Voilà en bref et en quelques lignes ! 💪 💪 💪

* Le nouveau secrétariat national (12 membres contre 14 auparavant – équilibre femmes-hommes et équilibre public-privé. ) : Laurent Escure, secrétaire général, Rachel Brishoual, Dominique Corona, Florence Dodin, Luc Farré, Alain Gergaud, Vanessa Jereb, Gilles Mondon, Elsa Régent, Marie-Noëlle Rousse, Guillaume Trichard, Martine Vignau.