[UNSA] Déclaration préalable CHSCT du 8 juin 2017

Déclaration préalable de l’UNSA au CHSCT du 8 juin 2017

* * * * *

L’UNSA constate une augmentation de la souffrance au travail au Conseil régional : stress au travail, agents sous pression, exigence d’une performance absolue, pression des usagers, agents plus isolés, management individualisé, affaiblissement du lien social, perte du sens du travail, objectifs moins bien compris, stress dans les transports et inquiétude sur l’avenir du service public régional. Dans ce contexte, le manque de reconnaissance du travail accompli par les agents notamment au travers des dernières CAP, ne peut qu’alimenter la souffrance au travail.

* * * * *

Dans le cadre des déménagements des services administratifs actuellement entrepris à Besançon et Dijon, l’UNSA a été interpellé pour savoir pourquoi, les demandes d’isolement pour cause médicale ne sont pas prises en compte. Également, l’UNSA demande à la Région de respecter la norme NF X 35-102 qui recommande de façon précise les dimensions des espaces de travail en bureau et un espace minimum de : 10 m² pour 1 personne seule ; 11 m² par personne dans un bureau collectif (soit 22 m² pour 2 personnes ou 33 m² pour 3, etc.) ; 15 m² par personne dans un espace collectif bruyant (si les tâches nécessitent des communications téléphoniques par exemple). Par ailleurs, s’il s’agit d’un bureau collectif, il est recommandé de ne pas dépasser 5 personnes correspondant à un groupe de travail homogène (objectifs et commandement communs, type de tâches proches, stabilité du groupe par exemple). Pour s’assurer du respect de cette norme,  l’UNSA souhaite obtenir la liste des agents par bureau et la surface des bureaux.

* * * * *

L’UNSA souhaite que l’administration prenne rapidement des mesures pour les agents exposés aux fortes chaleurs et à la canicule.