[UNSA] CDS du 13 avril : les propositions de modification de l’UNSA

cds su 16 février

Dans le cadre de la CDS qui doit se tenir aujourd’hui à 14h, l’UNSA a adressé ces propositions à la Madame la Directrice Générale des Services.

Pour mémoire, deux points à l’ordre du jour de la Commission du Dialogue Social du 13 avril 2017 : modalités d’élaboration du nouveau régime indemnitaire, démarche métier siège.

* * * * *

Sur la démarche métier siège :

Globalement, les possibilités d’évolution de carrière des agents de catégorie C sont étendues et plusieurs métiers sont maintenant côtés C et B. Cette évolution permettra de lever les difficultés constatées, dans le cadre de la réorganisation des services, pour proposer de meilleurs perspectives de carrière aux collègues de catégorie C.

En revanche sur de nombreux métiers de catégorie B, l’UNSA a constaté plusieurs restrictions sur les panoramas de carrière. Ces restrictions ne correspondent d’ailleurs pas au référentiel métier du CNFPT (dont le Premier-Vice Président Michel Neugnot est par ailleurs un représentant reconnu).

Demande de modification du panorama de carrière de B à A : Chargé de commande publique, graphiste, assistant social, gestionnaire archives, chargé d’études, chargé de gestion

Concernant le métier de chargé de gestion

Il est nécessaire de créer un métier spécifique de chargé de gestion des fonds européens. Curieusement, iI existe un bien métier de chargé mission fonds européen distinct des autres chargés de missions mais rien pour les chargés de gestion. Il est regrettable d’avoir acté les spécificités métiers pour les agents de catégorie A mais pas pour les agents de catégorie B. Un chargé de gestion fonds européens est responsable du montage de dossier, de la rencontre avec les porteurs, de l’instruction jusqu’au paiement donc le bornage doit être revu : bornage  B à A.

Concernant les métiers :  Chargé du courrier / Chargé de réception / Chargé d’accueil

Le chargé de réception est calibré C à B et pas le Chargé du courrier & le Chargé d’accueil. Il convient d’harmoniser ces métiers. Demande de modification du panorama de carrière, bornage  C à B pour ces 3 métiers.

Parfois, il semble que les métiers sont plus calibrés en fonction des personnes qui occupent les postes plutôt que des évolutions de carrière (ex. : assistante sociale).

Par ailleurs, l’UNSA s’interroge aussi sur les métiers liés aux transferts de compétence transport et CREPS qui n’apparaissent pas dans le document présenté.

Également, l’UNSA propose d’ajouter dans la fiche de poste les compétences spécifiques liées à certains postes/métiers. Par exemple pour le siège, la pratique d’une langue étrangère (Ex. : certains agents de la Direction Europe et Rayonnement International), mais aussi les compétences informatiques qui n’apparaissent plus du tout, pour des logiciels spécifiques : Grand Angle, Business Object requêteur…).

Des modifications sont aussi nécessaires pour reconnaître que les aptitudes à l’encadrement qui concernent pas que les chefs de service et les directeurs (ex. Directeurs Délégués).

Il convient également d’inscrire les postes de direction (délégués, territorialisation et modernisation) dans le cadre « administration générale » en introduisant une fonction de management transversal (en complément de celui de management hiérarchique) :

  • Compléter la description des activités du directeur délégué
  • Contribue au fonctionnement général du pôle, en appui au DGA
  • Représente le pôle et supplée le DGA si besoin,
  • Pilote les relations avec le pôle stratégies, en lien avec le service support du pôle,
  • Anime la transversalité au sein du pôle et entre les pôles, et pilote des projets et démarches  impactant plusieurs directions du pôle,
  • Traite des dossiers à enjeux spécifiques.

Les missions de directeur adjoint sont définies par des termes qui ne renvoient pas à des responsabilités réelles « assister, participer, apporter ».

Il est proposé d’enrichir les missions et préciser ce qui relève de sa responsabilité effective ainsi que de sa responsabilité hiérarchique (situation très différentes variantes selon les tailles de directions et le nombre de chefs de service) .

A signaler aussi dans le dictionnaire des compétences (catégorie compétences professionnelles et techniques), ajouter tous les domaines qui n’y figurent pas : équipement des lycées, financement des structures de formation, apprentissage, enseignement supérieur…

L’UNSA souhaite également profiter de la CDS pour attirer attention de l’administration sur la situation des EMMIR/AMI. Il convient de bien faire attention à l’application et au respect de la “zone de travail » de car il ne serait pas acceptable de leur demander d’utiliser leurs voitures personnelles pour aller dans d’autres lycées que dans la ville d’origine.


* * * * *

Sur le régime indemnitaire :

L’UNSA rappelle que sa base de négociation est fixée à :

Meilleur régime indemnitaire des deux régions + 20 % d’augmentation minimum. Un échelonnement dans le temps serait acceptable mais il conviendrait de commencer prioritairement par les agents d’encadrement dans les lycées (voir toutes les précédentes interventions orales et écrites de l’UNSA sur le sujet).