Articles récents

[UNSA] #coronavirus Retour sur la réunion nationale du 16/03 avec le Secrétaire d’État Olivier Dussopt

Olivier Dussopt a organisé, lundi 16 mars 2020, une réunion sur le COVID-19 avec les organisations syndicales de la fonction publique et les employeurs publics, une réunion demandée par l’UNSA.

Un cadrage des mesures d’urgences pour faire face au coronavirus est en préparation pour réguler l’hétérogénéité d’appréciation des employeurs publics dans la protection de la santé des agents et pour assurer la continuité des services publics. De nombreuses questions sont encore irrésolues.

Les grandes lignes des instructions aux employeurs publics.

Le télé­tra­vail devient la règle impé­ra­tive pour tous les postes qui le per­met­tent. Le moyen le plus efficace pour lutter contre la diffusion du Covid-19 est de limiter les contacts physiques. En réajustant l’organisation du travail chaque employeur public est à même de contribuer à contenir l’épidémie, notamment par la mise en place du télétravail chaque fois que cela est possible. En cas d’impossibilité de télétravailler, l’agent est placé par son employeur en autorisation spéciale d’absence (ASA).

Les employeurs ont l’obligation d’établir et de mettre en œuvre des plans de continuité de l’activité.

Depuis le 15 mars, des Plans de Continuité de l’Activité (PCA) devraient être mis en place dans chaque struc­ture publi­que. Seuls les agents publics participant aux plans de continuité de l’activité en présentiel, se rendent effectivement sur leur lieu de travail. Mais là encore l’organisation du travail doit être revue.

L’objec­tif de ces PCA est d’orga­ni­ser la réac­tion opé­ra­tion­nelle et d’assu­rer le main­tien des acti­vi­tés indis­pen­sa­bles pour les minis­tè­res, les ser­vi­ces déconcen­trés, les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les et les établissements hos­pi­ta­liers et médico-sociaux.

Le PCA déter­mine les agents devant être impé­ra­ti­ve­ment, soit pré­sents phy­si­que­ment, soit en télé­tra­vail actif avec un maté­riel adapté, que celui-ci soit attri­bué par le ser­vice ou qu’il soit per­son­nel.

Les agents assu­rant la conti­nuité de l’acti­vité doi­vent res­pec­ter les gestes bar­riè­res et les règles de dis­tan­cia­tion sociale sur le lieu de tra­vail de façon impé­ra­tive.

Les employeurs publics sont invi­tés à repen­ser leur orga­ni­sa­tion afin notam­ment de :

  • limiter au strict nécessaire les réunions,
  • la plupart peuvent être organisées à distance, les autres devant être organisées dans le respect des règles de distanciation,
  • limiter les regroupements d’agents dans des espaces réduits,
  • annuler ou reporter tous les déplacements non indispensables,
  • éviter tous les rassemblements, séminaires, colloques.

Les concours sont ajour­nés dans leur ensem­ble

Les nou­vel­les dates d’orga­ni­sa­tion des concours seront pré­ci­sées ulté­rieu­re­ment.

Vacataires et contrac­tuels

L’UNSA a demandé le main­tien des contrac­tuels en poste, la faci­li­ta­tion des renou­vel­le­ments de contrat et le paie­ment des vaca­tai­res. Le minis­tre a appelé à la bien­veillance les employeurs ter­ri­to­riaux.