[UNSA] Bilan de la préparation des CAP

Vos représentants UNSA consultent depuis 6 jours les rapports d’évaluation des agents dans la perspective des CAP du 24 mai.

Il a été constaté de graves insuffisances dans le processus des CAP. On ne peut pas en vouloir aux agents des RH qui font le maximum pour donner aux représentants UNSA dans les CAP les informations demandées mais clairement il y a une responsabilité des hauts dirigeants de l’administration dans ce fiasco :

  • les évaluations des agents des lycées ne sont pas toutes remontées au Conseil régional avant les réunions d’harmonisation ! Comment alors établir un classement au mérite ?
  • Impossible de comprendre la logique de sélection au mérite des agents pour les listes d’aptitude et des tableaux d’avancement (on nous répond, il faut faire confiance à la bienveillance des RH… on croit rêver !).
  • On comprend que les DGA doivent certainement signer les feuilles après que quelqu’un (?) recopie la décision.
  • On comprend que la différence de traitement des points formations (voir courrier de l’UNSA) a pénalisé globalement les Bourguignons dans la partie expérience professionnelle,
  • Des agents qui ne veulent pas de promotion sont évalués et d’autres non. Pas compris la logique.
  • La DRH refuse de fournir les PV des commissions d’harmonisation qui permettraient de comprendre un peu plus le classement au « pas forcement » mérite.
  • les documents adressés aux membres des CAP sont incomplets pour certains il manque des dates permettant de vérifier l’ancienneté de service public.
  • Certains agents sont évalués moyennement (ex. F+) et sont proposés à la CAP et d’autres sont très bien évalués (ex. : TTF) et sont exclus des listes.
  • les entretiens professionnels ne sont pas tous notifiés aux agents (non respect grave de leurs droits) !
  • des rapports d’avancement dont le nom des N+1 et N+2 ne figurent même pas ! On ne sait pas qui a marqué quoi !
  • Un nombre considérable de rapport d’avancement pour lesquels il manque le compte-rendu d’entretien professionnel (alors vos représentants UNSA en CAP demandent aux RH qui recherchent et finissent par revenir avec un document… Tout cela fait perdre beaucoup temps et interroge sur la manière dont l’administration a constitué les tableaux d’avancement et les listes d’aptitude qui seront soumises à avis des CAP le 24 mai…).
  • des nouveaux critères sont apparus pour les agents des établissements d’enseignement dans une note adressée aux agents des lycées en date du 11 avril mais dont aucun agent des lycées n’a été destinataire… (et dont l’UNSA a seulement eu connaissance le 11 mai ce qui en dit long sur le dialogue social de qualité engagé au Conseil régional)
  • Certains agents qui bénéficient de plusieurs avancements de grade au choix de suite (ex. : siège)  sur une période réduite et d’autres n’ont jamais aucune reconnaissance (ex. :  les lingères).

L’UNSA ne peut pas vous donner d’autres informations sur les CAP dans cette phase préparatoire car il faut respecter la confidentialité. Cependant, avec ces quelques éléments, chacun(e) aura compris l’esprit général.

 

Reste à attendre maintenant les réunions des 3 CAP de ce mercredi 24 mai après-midi pour voir si les élus du Conseil régional écouteront les représentants du personnel dans leurs contre-propositions. L’UNSA fera le job pour vous défendre jusqu’au bout mais gardez en tête qu’au final c’est la Présidente qui décide (même si l’UNSA n’est pas d’accord !).