[UNSA] Assemblée Générale des agents

Depuis plusieurs mois, les syndicats du Conseil régional de #Bourgognefranchecomte
dénoncent les graves dysfonctionnements dans le dialogue social animé par :

  • La Présidente, Marie-Guite DUFAY
  • le 1er VP au RH Michel NEUGNOT
  • La conseillère Myriam CHIAPPA-KIGER
  • La DGS Valérie CHATEL

Le dialogue social fonctionne tellement bien qu’il a conduit notre collectivité à s’humilier lors de la séance plénière du 17 novembre adoptant dans le chaos un contrat social rejeté par toutes les organisations syndicales.

Après la séance plénière, on aurait pu croire que le minimum attendu, était de reprendre le contact avec les représentants du personnel pour acter nos désaccords, essayer de les dépasser et… « arrondir les angles ».

Pas du tout.

Aucune nouvelle de l’administration. Pas réponse à nos demandes intersyndicales. Rien.

On a cru à un signe positif du conseiller régional Jérôme Durain (responsable du groupe majoritaire à la Région) qui reconnaissait des erreurs sur la forme et des sérieuses faiblesses dans le dialogue social (article ici).

Mauvaise analyse, faux espoirs !

Comble de la provocation, on apprend aujourd’hui qu’une Assemblée Générale des agents du siège (et les lycées ?) est organisée le 5 décembre à Besançon pour présenter en direct – comprendre en se passant des syndicats ? –  le Contrat social. Cerise on the cake, l’Assemblée Générale sera animée par :

  • La Présidente, Marie-Guite DUFAY
  • le 1er VP au RH Michel NEUGNOT
  • La consellière Myriam CHIAPPA-KIGER
  • La DGS Valérie CHATEL

En résumé, l’administration ne change pas sa copie, n’envisage même pas de corriger le tir, ne change pas ses pratiques, ne change pas les acteurs et continue son passage en force.

Sérieusement, l’administration pense que cette Assemblée Générale se passera bien ? Que les agents vont venir avec des chocolats, des fleurs ? vont remercier du fond du cœur la Présidente pour la perte des jours de congés compensatoires ? pour la mise en place d’un régime indemnitaire inachevé, inapplicable et laissant la place au clientélisme ? Pour l’augmentation du tarif de la mutuelle des Bourguignons ? Pour la dégradation des conditions travail ?

ça commence à devenir très très inquiétant.

Demain intersyndicale, pour organiser la suite. On attend vos idées !