[UNSA] Agents de la catégorie B au siège : ne vous laissez pas faire !

L’UNSA est intervenue hier au Comité technique pour défendre les agents de catégorie B aux sièges, ils sont déjà oubliés du nouveau régime indemnitaire et ne doivent pas être la variable d’ajustement de la mise en place de la nouvelle cotation des fiches de poste.

Pour beaucoup d’agent de catégorie B, il semblerait que les missions des agents soient finalement côtés sur des postes de « catégorie C », donc aucun gain indemnitaire à l’horizon et une dégradation de leurs fiches de poste (missions).

Ne vous laissez pas faire et faites remonter vos difficultés. L’UNSA montera au front sur tous les dossiers.

L’UNSA appelle les collègues de la RH qui s’occupent de ces entretiens à la plus grande vigilance : les agents ne sont pas des matricules, des numéros, des robots , des simples exécutants.

L’UNSA appelle les collègues de la RH a relire attentivement le cadre d’emploi des agents de catégorie B.

L’UNSA dénoncera publiquement les injustices.

Plutôt que de dégrader des fiches de postes, il faut donner des nouvelles missions, plus inintéressantes aux agents et reconnaître financièrement ces nouvelles missions dans leurs fiches de poste et par la hausse de leurs primes.

Quand on voit dans le bilan social 2016 que les agents des catégories B se rapprochent d’année en année du salaire moyen des agents de catégorie C, il y a un sérieux problème que l’administration doit régler par le biais de l’indemnitaire.